Posts Tagged ‘maternité’

Quand le sort s’acharne sur les bonnes résolutions

retrouver ligne après grossesse

Après l’arrivée d’un bébé, il ne faut pas se mentir, le corps change (un petit peu). Quelques kilos en plus, et l’impression que tout n’est plus tout à fait à sa place,  un peu comme si un alien avait installé non pas seulement sa chambre in-utero, mais également quelques extensions bien douillettes un peu partout. Certes, pour lui, une fois sorti, c’est quand même plus confortable d’avoir un porteur bien moelleux plutôt qu’un sac d’os, mais bon…

Quatre mois après l’arrivée de ma merveille, quand j’ai enfin commencé à sortir la tête de l’eau (ayant repris le boulot au bout de 10 semaines avec un bébé qui ne faisait pas encore ses nuits), une grosse poussée de motivation m’est tombée dessus : l’envie de me reprendre en main, de retrouver ma silhouette d’avant, et quitte à se mettre un challenge retrouver une silhouette mieux qu’avant.

Qu’à cela ne tienne, une fois les fêtes de fin d’année terminées (il aurait été suicidaire de se lancer dans l’aventure avant), l’opération « sauvez ma ligne » est lancée. J’y mixe un mélange de « manger léger » le soir, avec des encas à base de galettes de céréales sans goût, no alcool du lundi au vendredi midi, plus de confiture sur les tartines le matin, et du sport du sport du sport. Je tiens le coup, je m’accroche, les résultats sont encourageants, la balance est mon amie. Fin février, je décide de passer la quatrième vitesse : au moins une demi-heure de sport par jour, sauf le vendredi décrété jour off (ou « jour de la célébration du weekend »).

Au bout de la première semaine intensive, gentiment assise sur mon canapé, je me relève, et là c’est le drame. Ce drame s’appelle lumbago (à 31 ans, y’a pas d’âge). C’est donc là que ma carrière prend fin, le message est clair. Depuis une semaine, je ne fais donc plus de sport, je mange des pizzas le soir, je bois du vin en semaine et je ne touche plus à ma balance. Il faut savoir écouter son corps.

Mon cadeau de bienvenue au Pays Basque

enceinte pays basque

Octobre 2012 : nous nous installons (« nous » = moi, mon homme et p’tit chat) à Hendaye, dans une maison en location saisonnière. Nouveau taff qui me demande d’être dispo rapidement, donc déménagement express de Bordeaux. Mi-novembre, OH surprise, bébé s’installait confortablement en moi. Autant dire que l’air du Pays Basque nous était plutôt gage de bons présages.

Vous allez me dire qu’être enceinte au Pays Basque, c’est pareil qu’ailleurs : on vomi d’abord pendant 3 mois, puis on grossi, puis se déplace en roulant jusqu’à ce que bébé arrive. Oui c’est vrai.

(suite…)