Égypte Tag

mosquée au caire

29 mar Mon immersion en pays musulman

On parle beaucoup d'Islam en ce moment et depuis un certain temps, la majorité du temps dans des termes pas très positifs. Mais cette religion reste une grande inconnue pour la plupart d'entre nous, qui ne sommes pas de confession musulmane. Malheureusement, l'inconnu est souvent à l'origine de peurs infondées et surtout la base de tous les amalgames. Quand j’ai posé mes valises dans l’un des pays moteurs de la civilisation arabo-musulmane, l’Égypte, je ne connaissais pas grand-chose à l’Islam. Plus qu’un pays à 95% musulman (et 5% coptes), c’est au Caire qu’est fondée l’université d’Al-Azhar, la plus haute autorité du monde musulman sunnite. Un pays très peuplé, très croyant, qui met la religion musulmane au cœur de ses habitudes de vie, de son quotidien. Pas toujours évident de connaître le fonctionnement  d’une religion qui est souvent incomprise par nos sociétés occidentales. Je vous avoue, je n’ai pas lu le Coran ni fait d’étude approfondie sur l’histoire de l’Islam et ses divers courants (j’espère que vous ne m’en voudrez pas), mais par contre j’ai essayé de comprendre au mieux comment la religion rythmait le quotidien des égyptiens musulmans que je côtoyais tous les jours.
Lire la suite
temple karnak

04 mar Une année en Egypte au cœur des fouilles archéologiques

Il y a 13 ans déjà (le bon coup de vieux), je venais de poser mes valises dans une jolie petite chambre de style nubienne au sein du CFEETK, le Centre Franco-Egyptien d’Etude des Temples de Karnak. Le centre a la charge des travaux de recherche et de restauration dans l’enceinte du temple d'Amon-Rê à Karnak, le plus grand complexe religieux de toute l’antiquité. J’étais alors toute jeune étudiante en Langues Etrangères Appliquées (anglais, allemand, arabe) et je venais d’atterrir dans la vallée du Nil en tant qu’accompagnante pour une année. A vrai dire, je n’étais pas spécialement attirée par l’Egypte à l’époque ni adepte d’archéologie, d’ailleurs je n’y connaissais pas grand-chose en égyptologie hormis ce que j’avais pu apprendre au collège… Mais heureusement, personne n’attendait de moi une quelconque expertise dans ce domaine. La fac de Toulouse était censée m’envoyer mes cours tous les mois, mais l’explosion de l’usine AZF quelques jours avant la rentrée avait quelque peu chamboulé l’organisation de l’université. J’en suis même venue à faire venir quelques cours par valise diplomatique pour essayer de sauver mon année, mais ça n’aura pas suffi.
Lire la suite
moqattam egypte

23 jan Trier et prier : le crédo des coptes du Caire

Comme tous les matins, au Caire, pas besoin d’un réveil. Les cloisons sont fines et dès l’aube les milliers de mosquées chantent es-sobh, la première prière du jour (en décalage, sur un ton différent, avec le volume sonore maximum pour dépasser le son du muezzin voisin). La circulation reprend alors son cycle infernal. Voilà le Caire, Al-Qāhira, La Victorieuse, la plus grande ville d’Afrique et du Moyen-Orient avec ses seize million d’habitants, la dixième plus grande mégalopole du monde, une fourmilière géante. Pour moi, les pyramides ne sont presque qu’un détail dans cette ville à la fois incroyable et insupportable. Ce matin, je me lève perplexe dans mon vieille hôtel du côté de la place Tahrir. J’ai rendez-vous avec Ali à 8h pétante. Il fait partie des 8 millions de coptes d’Egypte et son quotidien n’est pas toujours réjouissant à cause des nombreuses tensions inter-religieuses. Il a peur mais il n’a pas fui l’Egypte, pas encore. Ce matin, il m’a proposé de me montrer son quartier, sa maison, sa vie. Car Ali vit dans le quartier du Moqattam, au pied de la colline du monastère Saint-Simon, là où vivent également les quelques 15 000 chiffonniers du Caire.
Lire la suite
croisière Nil felouk

18 déc Voiles sur le Nil

Imaginez...

Vous êtes allongés sur un matelas bien moelleux, la tête confortablement posée sur un oreiller. Vous sentez la brise souffler dans vos cheveux. Elle est douce, presque chaude. De temps en temps, les rayons du soleil viennent se poser sur votre visage. Vous entendez le clapotis de l’eau et le chant des oiseaux, parfois entrecoupés par celui du Muezzin, au loin. Une bonne odeur de légumes frits parvient à vos narines. Ce n’est pas encore l’heure de manger mais vous savez déjà que vous allez vous régaler avec un repas aux saveurs orientales. Pourtant, Abdallah (ou Mohamed, ou Mahmoud si vous préférez) cuisine uniquement avec un réchaud, une casserole et une poêle dans un espace de moins de 2 mètres carrés. Un exploit. En attendant de remplir votre estomac, vous allez nourrir vos yeux. Vos paupières s’ouvrent.
Lire la suite
Masque d'Afrique du Sud

30 oct Voyage à la maison

Quand on n’a pas gagné au loto ou quand on n’est pas pilote d’avion, difficile de parcourir le monde quand ça nous chante (et en ce qui me concerne, ça me chanterait assez souvent). Mais il existe toujours des solutions pour s’évader, au moins un petit peu, et au quotidien ! Plutôt que de partir, rien de mieux que de se remémorer nos anciens voyages à la maison, se ressasser nos souvenirs, des rencontres, des ambiances. De nos voyages en couple ou en solo, nous avons ramené un beau paquet d’objets plus ou moins utiles, plus ou moins jolis : des carnets de note, des objets déco et des ustensiles de cuisine, des lampes, des tissus, un roman photo de plus de 80 pages, une méthode pour apprendre l’arabe, des livres, des plantes (toutes décédées aujourd’hui), quelques virus et même des planches de surf (enfin ça c’est plutôt mon chéri).
Lire la suite