24 fév Danses balinaises, comme si vous y étiez !

Lors de notre trip à Bali, nous avons eu l’occasion de passer une dizaine de jour à Ubud. C’est un excellent point de départ pour visiter le cœur de l’île, mais aussi un lieu où la culture balinaise est particulièrement ancrée.

C’était l’occasion de découvrir les spectacles de danse balinaise, tous les guides de voyage vous diront de ne pas passer à côté de cet incontournable. Nous avions la chance de dormir dans une chambre chez l’habitant, juste à côté d’un temple. Nous pouvions assister à quelques répétitions, là-bas toutes les jeunes filles rêvent de représenter leur ville dans le cadre d’une « troupe » de danse.

La danse balinaise, dite « danse Legong » n’a absolument rien à voir avec les codes des danses que nous avons l’habitude de voir en France. Elle représente le ballet céleste de nymphes divines (rien que ça !). Et à vrai dire, les danseuses jouent très bien leur rôle : c’est plein de poésie, la quintessence de la féminité et de la grâce. Le Legong répond à des règles particulièrement strictes, des gestes très précis au niveau des expressions du visage, de la position des mains et des doigts. Les danseuses sont très jeunes, et leur âge dépasse très rarement les 14 ans. La musique qui accompagne ces danses (le Gamelan) est un spectacle à elle seule.

Nous avons aussi été impressionnés par le Kecak, un cœur de percussions vocales qui accompagne à l’origine des transes lors de rituels. Ici, ce sont les hommes qui sont mis à l’honneur. Aucun instrument de musique contrairement au Legong, mais uniquement les hommes qui racontent l’histoire de singes qui aident le prince Rama à battre le démon Ravana qui a kidnappé sa femme (vous suivez ?). Bref, pour tout vous dire on n’a pas compris grand-chose à l’histoire, mais tous ces hommes qui chantent continuellement « chak-a-chak-a-chak » (écoutez l’extrait musical en haut de l’article !), qui bougent en synchro autour des protagonistes de l’histoire, c’est assez déroutant et impressionnant. On se sent un peu envoutés, et on comprend tout à fait l’objectif premier de la transe.

Rien de mieux que quelques photos et du son pour comprendre.

Bon voyage !

danse feu bali

Kecak – danse du feu

fire dance ubud bali

Kecak – danse du feu

danse kecak bali ubud

Kecak – La femme du prince Rama

danseuse legong bali

Legong – danseuses

 

danses legong lapins

Danse Legong Ubud

Danse Legong Ubud

danseuses bali ubud

Final danse legong

 

 

Pas de commentaires

Postez un commentaire